Un mariage musulman égyptien haut en couleurs

Posted by on Apr 9, 2017

Dimanche dernier, j’ai été invitée à un mariage musulman au Caire par Christine. Je n’avais aucune idée de son déroulement, les traditions changent tellement d’un pays à l’autre. La cérémonie officielle s’était déroulée plus tôt dans l’intimité : signature du contrat, prière du Cheik, échange des anneaux et voilà.  

La mariée et ses soeurs

La mariée, ses soeurs et sa nièce

Ce soir là, je savais simplement que le mariage se tenait dans un chic hôtel de la Chaîne Marriot, donc au coeur de la bourgeoisie cairote. Environ une centaine de personnes étaient réunies dans une grande salle, décorée avec soin dans les tons de blanc. Les invités étaient installés de chaque côté de la scène, autour de tables de 8 places, nappes blanches et chaises recouvertes de brocard blanc de circonstance : un côté pour la famille et les amis de la mariée et l’autre côté pour ceux du marié. Des amuses-gueules de toutes sortes avaient été disposés pour faire patienter les convives. Les serveurs circulaient régulièrement pour servir eau, jus, café ou thé. La soeur de la mariée nous a accompagnée à notre place, sur une table à la deuxième rangée, du côté de la mariée. J’ai été très surprise de découvrir que tous les hommes étaient très chics, habillés en complet cravate. Quant aux femmes, elles étaient magnifiques avec leurs robes de soirée. Les paillettes et les couleurs rayonnaient. Certaines portaient le voile, d’autres non. Tous ce sont bien amusés ce soir là.

Les mariés, habillés à l’européenne, ont fait une entrée remarquée : elle, vêtue d’une magnifique robe blanche de princesse, le marié en toxedo. Ils se sont dirigés au fond de la salle vers leur trône, un canapé recouvert de brocard blanc, au bout de la scène.

Dina 1L’orchestre, installé près de la porte, à commencer à jouer. Mon amie Christine a sourit, heureuse de voir Dina entrer en scène sur une musique égyptienne endiablée. Dina, c’est l’une des meilleures danseuses de baladi d’Égypte, connue dans le monde entier et surnommée « la dernière danseuse de baladi d’Égypte » selon Newsweek. Elle a fait sensation! En plus d’être une excellente danseuse, elle s’est aussi révélée experte pour mettre les mariés
à l’aise et les faire chanter!

Ensuite, une fois les mariés partis se reposer, les invités sont allés se servir au buffet préparé dans la salle adjacente, composé de mets fins européens et égyptiens. Le repas ne s’est pas éternisé.  À ce moment là, les personnes plus âgées se sont retirées pour laisser place à la danse égyptienne très appréciée des plus jeunes. Plus tard, au retour des mariés et après le découpage de la pièce montée, la fête à continué de plus belle avec l’arrivée sur scène d’un chanteur très connu pour son style d’animation, Saad El Soghayar. Il est arrivé avec son orchestre et une vingtaine d’animateurs, chargés de divertir les personnes installées aux tables pour que tous participent. Selfies, sauts, sourires et bonne humeur ont été au rendez-vous.

Groupe mariage

Nous nous sommes éclipsées vers 1h du matin sous le rythme envoûtant de la musique orientale.

Quelle soirée magique.

Leave a Reply